Entrepreneurs Tout sur : Entrepreneurs ContactOffres d'emploi
Professions libérales Tout sur : Professions libéralesContactOffres d'emploi

Sofie Van de Velde : « Les gens hésitent souvent à me poser des questions sur l’art parce qu’ils craignent de ne pas en savoir assez. Pourtant, chacun de nous renferme une sensibilité artistique innée, nourrie dès l’enfance par l’éducation et notre héritage culturel, particulièrement riche en Belgique avec ses nombreuses églises et cathédrales.  

On me demande souvent comment je décrirais l’art. La réponse varie pour chacun, car nous le regardons tous au travers de notre propre cadre de référence. Dès notre plus jeune âge, nous avons une vision du monde bien singulière qui nous rend plus réceptifs à certaines formes d’art plutôt qu’à d’autres.

Pour moi, l’art est avant tout un ensemble d’expériences. Par exemple, en acquérant l’œuvre d’un jeune artiste, vous soutenez son talent et embarquez dans un voyage au cœur de son univers. Ce créateur a devant lui un parcours jalonné d’expositions à travers le monde. Par l’intermédiaire de son art, vous l’accompagnez dans cette aventure, suivez l’évolution de son histoire et vous enrichissez de ses créations.

L’art est une source d’épanouissement personnel et une ouverture sur le monde. Contrairement aux biens matériels voués à l’obsolescence, c’est un vecteur de bonheur durable. Un ordinateur, un téléphone portable ou une télévision seront dépassés après quelques mois ou années, tandis qu’une œuvre ne cessera de prendre de la valeur au fil du temps.»

 

Les 8 conseils de Sofie

  1. N’achetez jamais une œuvre d’art qui ne vous plaît pas, même si vous pensez qu’elle prendra de la valeur.

    Sofie Van de Velde: « Si une œuvre d’art ne suscite chez vous aucune émotion particulière, ne l’achetez pas, même si vous anticipez une hausse de sa valeur! L’art doit avant tout illuminer votre vie et vous procurer du plaisir à chaque regard. En privilégiant l’aspect purement financier, vous risquez de passer à côté de son essence et de sa capacité à enrichir votre quotidien. L’art nourrit notre bien-être mental, favorise le bonheur et réduit le stress. Il nous aide à relativiser et bien plus encore.»
     
  2. Vous hésitez à acquérir de l’art? Sachez qu’il est plus que jamais à votre portée.

    Sofie Van de Velde: « Notre époque est marquée par une effervescence artistique sans précédent. La création est en pleine explosion, offrant un éventail de choix extraordinaire. L’art a longtemps été rythmé par des mouvements distincts comme l’expressionnisme, l’impressionnisme ou le surréalisme, tandis qu’il se caractérise aujourd’hui par une liberté et une diversité inédite. La jeune génération d’artistes puise son inspiration dans des sources multiples, notamment Internet. Ils s’approprient ces influences avec audace et originalité, créant des formes artistiques bien au-delà de la peinture figurative traditionnelle. L’art contemporain offre ainsi un champ d’exploration infini, bien plus accessible qu’autrefois.»


  3. Vous vous attardez plus de 9 secondes devant une œuvre? C’est le signe d’une connexion naissante.
    Sofie Van de Velde: « Les acheteurs potentiels commencent par un repérage minutieux. Je remarque souvent que ceux qui s’attardent plus longtemps que la moyenne devant une œuvre ont une réelle intention de l’acquérir. D’ordinaire, une œuvre qui ne nous touche pas ne retient pas notre attention plus de 9 secondes. En revanche, si un lien se crée, si nous ressentons une connexion spéciale avec elle, notre regard s’y promène plus longuement. Les mains moites sont un autre indice révélateur d’un intérêt grandissant. Laissez votre cœur et votre intuition guider votre choix. L’œuvre d’art doit vous toucher et vous enrichir personnellement. Si ce n’est pas le cas, passez simplement votre chemin.»
     
  4. Poussez la porte d’une galerie d’art, même sans l’intention d’acheter.

    Sofie Van de Velde: « N’hésitez pas à franchir le seuil d’une galerie d’art, même si l’idée d’acheter ne vous effleure pas l’esprit. En tant que galeriste, je tiens à vous rassurer : c’est très courant! Seuls 2 % des visiteurs repartent avec une œuvre sous le bras. Alors, laissez-vous aller à la curiosité et poussez les portes. Posez des questions, contemplez les œuvres et savourez simplement le moment.   L’essentiel est de profiter pleinement de cette expérience enrichissante.»

  5. Optez pour une œuvre accessible.

    Sofie Van de Velde: « Avant d’entamer votre recherche, définissez votre budget. L’art ne doit pas nécessairement être hors de prix. Vous pouvez trouver des œuvres de jeunes artistes pour moins de cinq cents euros. Et ne vous sentez pas obligé de choisir un format démesuré : un dessin ou un croquis peut être tout aussi intéressant.»

  6. Créez un moodboard pour guider votre achat.

    Sofie Van de Velde: « “Comment dois-je choisir une œuvre d’art, Sofie? Je ne sais même pas ce que j’aime”, me disent souvent les gens hésitants. Dans ce cas, je leur conseille toujours de créer un moodboard. Des vacances en vue? Profitez-en pour visiter un musée ou une galerie en guise d’inspiration. Réalisez votre moodboard et celui de votre famille ensemble. C’est un excellent moyen de dénicher votre œuvre d’art coup de cœur.»
     
  7. Immergez-vous au cœur de l’univers de l’artiste.

    Sofie Van de Velde: « Vous vous intéressez à une œuvre en particulier? Recherchez l’artiste sur Internet, explorez son parcours et ses influences. Quels thèmes récurrents aborde-t-il? Quelles sont ses sources d’inspiration? Existe-t-il des liens avec d’autres artistes ou mouvements artistiques? Plus vous en saurez sur l’œuvre et son auteur, plus votre expérience sera enrichissante. N’hésitez pas à contacter l’artiste ou sa galerie pour obtenir des éclaircissements. Chaque œuvre recèle une histoire. Ne passez pas à côté de cette richesse en vous contentant d’une observation superficielle.»

  8. Avant d’acquérir une œuvre, assurez-vous de bien comprendre le marché et les différents acteurs qui le composent.

    Sofie Van de Velde: « Il est important de connaître la distinction fondamentale entre les galeries de promotion et les galeries du marché secondaire. Chaque type de galerie est doté de ses propres règles. Les galeries de promotion, ou dites “du marché primaire”, mettent en avant le travail d’artistes vivants ou collaborent avec les héritiers d’artistes décédés. Elles servent de lien direct entre les artistes et les collectionneurs et offrent aux créateurs des opportunités d’exposition à travers le monde. Elles investissent du temps, des ressources et de l’espace considérables pour les soutenir et contribuer à leur succès. Notre galerie dans le sud d’Anvers est un exemple de galerie de promotion. Nous avons à cœur de faire grandir nos artistes et de les accompagner dans leur ascension vers les scènes artistiques les plus prestigieuses.

    En revanche, les galeries du “marché secondaire” se spécialisent dans la vente d’œuvres d’art existantes, provenant de collections privées ou d’autres galeries. Elles ne se limitent pas à un nombre restreint d’artistes, mais proposent une large sélection d’œuvres d’art d’époques et de styles variés.

    Outre les galeries d’art, les maisons de ventes aux enchères et les foires d’art permettent aussi d’acquérir des œuvres. Si vous en avez l’occasion, je vous invite à assister à une vente aux enchères. Accessibles au grand public et sans obligation d’achat, elles vous offriront une expérience immersive.
    »  

 

Qui est Sofie Van de Velde ?

Née dans un milieu familial baigné par l’art, Sofie Van de Velde a hérité de la passion de son père, le renommé marchand d’art et galeriste Ronny Van de Velde. Aujourd’hui, elle dirige deux galeries à Anvers Sud et organise une dizaine d’expositions d’art contemporain par an. Sa participation à l’émission télévisée populaire «Stukken van Mensen» l’a également fait connaître auprès du grand public.

 

 

Elena Lecomte
Elena Lecomte

Blog

Droits de succession et de donation : nouvelles règles pour les amis et les cohabitants de fait à Bruxelles

Bonne nouvelle pour les résidents bruxellois ! Depuis le 1er janvier 2024, il est possible de favoriser un compagnon, une compagne ou un ami sans passer par la case mariage ou cohabitation légale.

La BCE abaisse ses taux pour la première fois en cinq ans : quelles implications pour vous ?

Une première réduction prudente de 25 points de base est devenue réalité. La BCE a abaissé ses taux juste après la Banque du Canada. Quelle implications pour vous ?

Comment payer en toute sécurité à l’étranger ? 5 conseils pratiques !

De zomervakantie staat voor de deur en u pakt binnenkort weer de valiezen in om even heerlijk te gaan ontspannen. Maar hoe zorgt u dat u vlot en veilig betaalt in het buitenland? Hier onze 5 tips!

Lisez plus d'articles