Entrepreneurs Tout sur : Entrepreneurs ContactOffres d'emploi
Professions libérales Tout sur : Professions libéralesContactOffres d'emploi

Pourquoi les placements immobiliers demeurent-ils un bon choix financier ?

Kris Wilson : « Le proverbe selon lequel le Belge a une brique dans le ventre est plus que jamais d’actualité. Ces dix dernières années, ils ont été de plus en plus nombreux à investir dans l’immobilier. Inclure cet investissement dans un portefeuille de placement en plus des trois piliers qui le constituent, à savoir le volet de liquidités, les placements axés sur la protection à 100 % du capital et les placements axés sur la réalisation de rendement, est un choix intelligent. Les placements diversifiés sont la base idéale de chaque portefeuille de placement. Vous évitez ainsi de mettre tous vos œufs dans le même panier et vous diversifiez les risques.

Les revenus générés à la suite d’un tel achat sont le grand avantage d’un placement immobilier. Par ailleurs, vous pourrez rembourser le prêt que vous contracterez pour acquérir ce bien de différentes manières. En percevant des revenus locatifs, grâce à une distribution des dividendes ou simplement en vendant l’habitation ou l’immeuble après un certain temps.

Les immeubles de rapport peuvent générer des revenus que vous pourrez percevoir plus tard, en complément de votre pension. Des revenus qui, grâce à l’indexation annuelle, resteront toujours d’actualité. »

Est-il judicieux d’inclure de l’immobilier dans un portefeuille de placement ? Ou vaut-il mieux s’abstenir dans certains cas ?

Kris Wilson : « Ceux qui investissent dans l’immobilier ne peuvent éviter la question du suivi. La gestion immobilière nécessite du temps et des connaissances. Un régisseur peut être une solution, mais le propriétaire n’échappera pas aux obligations qui lui incombent. Il reste le responsable du bien. Certaines personnes ont des difficultés à l’accepter. En outre, l’investissement et la location d’un bien immobilier engendrent certains risques tels que l’inoccupation, le non-paiement, le manque d’hygiène… Ces tracas vous empêcheraient-ils de dormir ? Dans ce cas, j’opterais plutôt pour un “bien immobilier sur papier”, ce que l’on appelle aussi fonds immobilier ou société immobilière réglementée (SIR). »

D’après vous, quelle est la règle d’or à respecter lorsque l’on souhaite inclure de l’immobilier dans un portefeuille de placement ?

Kris Wilson : « Réfléchir avant de se lancer. Si vos connaissances en la matière sont trop restreintes, faites-vous accompagner par un expert. Il peut s’agit d’un consultant indépendant qui vous guidera et vous aidera à y voir plus clair. »

À l’heure actuelle, à quelles conditions un placement immobilier « intelligent » doit-il satisfaire ?

Kris Wilson : « Un bien immobilier à haute performance énergétique est incontestablement un bon choix. Depuis la crise énergétique, les gens sont plus sensibles à cette question. Pour plusieurs raisons. Une habitation bien isolée vous apportera plus de confort et un climat intérieur plus sain. La facture énergétique est également un élément à prendre en compte. Nous tentons tous et toutes de limiter le montant mensuel à payer. Il en va de même pour vos locataires. Le prix de location est un facteur stable dans un contrat de location. Contrairement au prix de l’énergie qui, lui, est variable. Pour bien traiter votre locataire, assurez-vous de lui offrir un bien suffisamment durable. Le respect que vous lui témoignerez vous sera rendu.

De plus, un immeuble à haut rendement énergétique conservera sa valeur dans le temps. Nous constatons déjà actuellement que la plus-value d’un bien présentant un label énergétique B est environ 12 % plus élevée qu’un bien au label D. La valeur d’un bien avec un bon label énergétique (A et B en Flandre, A à C en Wallonie et A à D à Bruxelles) augmente plus rapidement qu’un bien présentant un label médiocre. Le label jouera également un rôle décisif lors de la fixation du prix en cas de vente. Les biens au mauvais label ne se vendent pas facilement.

Enfin, en achetant un bien immobilier à haute performance énergétique, vous faites un cadeau aux générations suivantes. Et vous contribuez ainsi à lutter contre le réchauffement climatique. Par ailleurs, transmettre un bien immobilier à haute performance énergétique dans le cadre d’une succession est également plus avantageux. En raison des nouvelles réglementations telles que l’obligation de rénover les biens énergivores, vous pourriez sinon imposer d’importants coûts à vos enfants et petits-enfants et leur faire un cadeau empoisonné. »

La question énergétique a-t-elle changé la donne sur le marché immobilier ?

Kris Wilson : « Certainement. Il y a deux ans, nous avons lancé une enquête auprès d’entrepreneurs et de professions libérales propriétaires d’immeubles de rapport. Nous leur avons demandé de classer des concepts immobiliers par ordre d’importance. Parmi ceux-ci, on retrouvait notamment la diversification du patrimoine, la durabilité, la question du bon locataire, les revenus, les enfants, le prix, la région, le rendement, le régisseur et le type de bien immobilier. À l’époque, la durabilité arrivait à la 6e place. Aujourd’hui, elle nous préoccupe tous. La crise énergétique est indéniablement responsable de ce bond en avant.

Une autre enquête a révélé que la majorité des clients interrogés se souciaient réellement du réchauffement climatique et des investissements durables. La durabilité gagne en importance. Plus encore, ils sont prêts à agir en conséquence. Lorsque nous les avons interrogés sur les mesures concrètes à prendre dans un futur proche, ils ont évoqué l’immobilier et les investissements à haut rendement énergétique. »

Faut-il réaliser un audit technique lors de l’achat d’un immeuble de rapport ?

Kris Wilson : « Un audit technique permet de révéler les vices d’un bien. Je pense notamment à des problèmes d’humidité, à un raccordement défectueux de la hotte vers l’extérieur provoquant des moisissures ou à un mauvais drainage de la terrasse. Par ailleurs, un audit énergétique semble aussi tout à fait approprié. Ceux qui veulent investir dans un bien sain et économe en énergie obtiennent, grâce à l’expertise de l’auditeur, un aperçu clair de l’état énergétique de l’immeuble et des travaux de rénovation nécessaires. »

Réduisez vos factures d’énergie et augmentez la valeur de votre bien immobilier

Votre bien immobilier est-il performant en matière énergétique ? Vous n’en avez aucune idée ? Un audit technique ou énergétique peut vous apporter une réponse. Pour ce faire, nous collaborons avec ImmoPass SA. Cette société est spécialisée dans la réalisation d’audits techniques. En savoir plus ?
Barbara Claeys
Barbara Claeys

Blog

Droits de succession et de donation : nouvelles règles pour les amis et les cohabitants de fait à Bruxelles

Bonne nouvelle pour les résidents bruxellois ! Depuis le 1er janvier 2024, il est possible de favoriser un compagnon, une compagne ou un ami sans passer par la case mariage ou cohabitation légale.

La BCE abaisse ses taux pour la première fois en cinq ans : quelles implications pour vous ?

Une première réduction prudente de 25 points de base est devenue réalité. La BCE a abaissé ses taux juste après la Banque du Canada. Quelle implications pour vous ?

Comment payer en toute sécurité à l’étranger ? 5 conseils pratiques !

De zomervakantie staat voor de deur en u pakt binnenkort weer de valiezen in om even heerlijk te gaan ontspannen. Maar hoe zorgt u dat u vlot en veilig betaalt in het buitenland? Hier onze 5 tips!

Lisez plus d'articles