Plongeons dans les arcanes de cette situation intrigante ?

L’ascension galopante de l’inflation et des attentes inflationnistes a entraîné une envolée des taux d’intérêt à long terme ces derniers mois. Face à cette conjoncture, les banquiers centraux du globe ont réagi promptement. Guidées par leur objectif de maintenir l’inflation à 2 %, les banques centrales ont décidé de relever de manière substantielle les taux d’intérêt à court terme. Cette mesure vise à rendre les investissements plus onéreux et l’épargne plus attrayante, dans l’espoir de tempérer l’activité économique et, par ricochet, de maîtriser l’inflation.

Concrètement, la Banque centrale européenne (BCE) a connu une hausse fulgurante de son taux directeur général, passant de 0 % à 3,75 % d’ici la fin du mois de mai 2023, à une vitesse vertigineuse. Dans sa quête de préservation de sa crédibilité et de reprise en main de l’inflation, la BCE a agi avec tant de célérité que les taux à court terme surpassent désormais leurs homologues à long terme. Autrement dit, la courbe des taux s’est inversée.

courbe-des-taux

Pourquoi la courbe des taux est-elle inversée ?

Depuis un certain temps, le niveau global de l’inflation connaît une reprise, principalement grâce à la baisse des prix de l’énergie observée ces derniers mois. En Belgique, l’inflation a chuté de plus de 12 % en glissement annuel à 5,2 % à la fin du mois de mai. Cependant, l’inflation sous-jacente, qui exclut l’énergie et les denrées alimentaires volatiles et sur laquelle la Banque centrale européenne (BCE) porte une attention particulière, diminue plus lentement. L’inflation de base en Europe a atteint un pic en mars de cette année, à 5,70 %, et se maintient encore à 5,30 % à la fin du mois de mai. Le travail de la BCE est donc loin d’être terminé.

Ensuite, il y a les taux d’intérêt à long terme, qui sont entièrement déterminés par l’offre et la demande des investisseurs sur le long terme. Bien que ces taux aient également augmenté, leur progression est moins prononcée que celle des taux à court terme. De plus, ils évoluent depuis un certain temps de manière relativement stable. Par exemple, le taux swap à 10 ans, bien qu’occasionnellement sujet à la volatilité, oscille principalement autour de 3 % depuis la fin de l’année 2022. Les investisseurs semblent donc considérer que le pic d’inflation est temporaire et prennent également en compte la possibilité d’un scénario de récession. Cependant, l’action résolue de la BCE pour freiner l’inflation suscite des inquiétudes chez les investisseurs.

evolution-taux-interet-swap

Atterrissage en douceur ou atterrissage brutal

Les craintes des investisseurs ne sont pas totalement infondées. L’inversion de la courbe des taux n’est pas un phénomène nouveau et s’est souvent révélée être un indicateur précurseur d’une récession imminente. Un exemple concret en est l’économie allemande qui, aujourd’hui, traverse sa première récession depuis l’ère Covid. Après une contraction de -0,5 % au quatrième trimestre 2022, elle a encore chuté de -0,3 % au premier trimestre de cette année. Les dépenses publiques et la consommation ont fortement diminué, émettant un signal préoccupant depuis le moteur économique de l’Europe.

Ainsi, deux camps principaux se dessinent aujourd’hui : ceux qui envisagent un atterrissage en douceur pour l’économie européenne, le fameux « soft landing », et ceux qui redoutent une récession sévère, un « hard landing ».

La Banque centrale européenne (BCE) a clairement affiché son ambition : refroidir suffisamment l’économie tout en évitant une récession généralisée. Cependant, une légère récession pourrait s’avérer nécessaire pour maîtriser l’inflation, surtout l’inflation de base. Dans ce scénario, le retour à une courbe de rendement normale se fera de manière progressive, avec une baisse graduelle des taux d’intérêt à court terme.

Cependant, il ne faut pas exclure la possibilité d’une récession plus sévère. Les années de politique monétaire accommodante de la BCE, accompagnées de taux d’intérêt bas, ont brusquement pris fin. Il est donc envisageable que la transition vers une « nouvelle normalité » se fasse dans la douleur, voire la récession. De plus, l’expérience passée démontre que les « atterrissages en douceur » sont souvent l’ambition des banquiers centraux, mais rarement le résultat effectif. Dans un tel scénario, les taux d’intérêt à court terme chuteront beaucoup plus rapidement et plus fortement que les taux à long terme.

La diversification reste essentielle

Dans cet environnement de taux d’intérêt volatils, il est essentiel de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La diversification demeure le maître-mot. La protection de votre portefeuille d’investissement, avec une approche axée sur la préservation du capital, est une réponse pertinente à cette diversification en jouant sur les échéances. Cette répartition vous assure une couverture contre la sensibilité aux taux d’intérêt et vous offre une disponibilité régulière. La hausse des taux d’intérêt à court terme offre certainement des opportunités intéressantes. Cependant, ceux qui cherchent à se prémunir contre une éventuelle récession doivent également envisager une perspective à plus long terme. Après tout, le retournement de tendance pourrait se produire à tout moment, bien que nous ne sachions pas précisément quand. Toutefois, l’histoire nous enseigne que ce phénomène se répète sans cesse.

placements-1

 

null
Aude-Line Berrahou
Aude-Line Berrahou

Blog

Mon entreprise a été piratée. Que se passe-t-il ?

À quel point dépendons-nous de l’informatique ? La cybersécurité est également un sujet brûlant. Bavo Van den Heuvel nous offre des conseils supplémentaires pour renforcer notre sécurité !

L’importance des paiements anticipés pour l’exercice fiscal 2024

Votre société n’est pas obligée d’effectuer des paiements anticipés. Toutefois, si votre société ne procède pas à des paiements anticipés ou si ces derniers sont insuffisants, vous risquez une majoration d’impôt. Comment éviter cette majoration ?

Un monde, mille femmes

En cette Journée internationale des femmes, la Banque Van Breda célèbre les entrepreneures et les professions libérales féminines. Mais que signifie réellement cette journée pour elles ? Entretiens.

Lisez plus d'articles